Vu sous l’angle de la gestion de configuration, la définition des exigences système est le processus qui, à partir des besoins et exigences des parties prenantes permet d’obtenir les exigences système ce qui se traduit par :

  • La configuration de référence fonctionnelle du système;
  • La configuration approuvée courante fonctionnelle du système;

Ces deux configurations intègrent de manière cohérente, besoins, exigences des parties prenantes et exigences système. Dans le cas d’un développement incrémental, les deux configurations rapellées ci-dessus existeront pour chaque incrément, rendant la gestion de configuration nettement plus  complexe. De surcroit plusieurs jeux d’exigences système peuvent etre envisagés  pour les memes besoins et exigences des parties prenantes, complexifiant encore la chose. Ce processus, dans ces relations avec le processus définition des besoins et des exigences des parties prenantes, fait intervenir client et fournisseur qui dès ce moment là vont échanger des informations de configuration.

Ce processus est donc à l’origine de très nombreuses et nouvelles informations de configuration. Il s’accompagne en général d’un très grand nombre d’évolutions,  propres à ce processus mais également provenant des processus précédents ou  suivant.  Tout ceci entraine des créations et modifications de la configuration qui doivent etre gérées par le client et le fournisseur.

Ces gestions de configuration doit etre soigneusement planifiées et exécutées, ce qui implique:

  • des systèmes de gestion de configuration compatibles de ce processus et compatibles entre eux;
  • un plan de gestion de configuration organisant ce processus (coté client et coté fournisseur);
  • Une méthode de gestion de configuration propres aux processus de la phase développement;
  • des acteurs formés pour ce processus;
  • des audits garantissant le bon fonctionnement et l’optimisation de la gestion de configuration pour ce procssus.
Version V1.0 le 07/05/2015 © copyright Ph Revellat 2015